Assurance de prêt : vous allez tout savoir sur la loi Hamon

La loi Hamon est une véritable révolution dans le monde de l’assurance. Que ce soit pour les assurances habitations ou pour les assurances de prêt, tout va changer. Et bonne nouvelle pour le consommateur, ce changement sera bénéfique pour l’usager. En effet, la loi Hamon concernant les assurances permet de changer et de choisir son assurance beaucoup plus simplement. Nous allons vous expliquer pourquoi.
 

Pourquoi la loi Hamon est bénéfique au consommateur ?

La loi Hamon, et en particulier ce qui concerne les assurances est un vrai chamboulement. Que dit cette loi ? Désormais, le consommateur peut choisir son assurance et en changer beaucoup plus rapidement et simplement qu’auparavant. Avant la promulgation de cette loi, le consommateur était soumis à la règle de la reconduction tacite. Qu’est-ce que cela signifie ? Tout simplement qu’à la date anniversaire de la souscription du contrat, votre assurance était automatiquement renouvelée. Cette pratique très courante n’était vraiment pas à l’avantage du consommateur mais qui, au contraire, satisfaisait les assureurs et les banques.

La reconduction tacite est un procédé qui oblige le consommateur à rester dans la même compagnie d’assurance, même s’il veut en changer, car en général on ne souvient pas de la date de renouvellement. Les assurances partent du principe que si vous ne vous manifestez pas pour fermer votre contrat, alors vous souhaitez le conserver. Or, la plupart de gens ne souviennent pas de la date et oublie de résilier à temps. Ils sont donc prisonniers de leur contrat. Cette façon de faire est certes contraignantes mais totalement légale.

Assurance de prêt : ce qui va réellement changer pour vous grâce à la loi Hamon

Cette époque est désormais révolue. Aujourd’hui, le consommateur a le pouvoir. N’importe qui peut changer de contrat à n’importe quel moment. Mais surtout, et c’est cela le plus important, vous pouvez prendre votre assurance de prêt dans un autre établissement. Vous n’êtes plus obligé de prendre votre assurance de prêt dans la banque qui autorise le financement.

En tant que consommateur, cette loi est donc une aubaine et cela permet de faire marcher la concurrence. Vous avez le choix de refuser une assurance pour une autre moins coûteuse et qui correspond vraiment à votre budget.